Témoignages d’anciens étudiants

Voir également les témoignages d’anciens étudiants en prépa littéraire.

« Aujourd’hui ingénieure de fabrication pour le groupe l’Oréal en France, j’ai la conviction que la classe préparatoire à Balzac a été pour moi le passeport vers mon métier de rêve. » Lire en entier

Gwendoline SIMON

Gwendoline Simon

PROMO 2014

« La prépa a été une expérience fortement enrichissante et qui de façon certaine crée par la suite une distinction sur le monde professionnel. Nous gagnons en effet de solides connaissances qui nous permettent de faire face à des situations complexes multiples et variées. » Lire en entier

Jean-Rode Timolus

Jean-Rode Timolus

PROMO 2014

Concernant la prépa, honnêtement, c’était dur et intensif mais tellement formateur. Certes, tous les cours de prépa ne seront pas utiles pour le futur professionnel mais la prépa m’a permis d’avoir la capacité de gérer et de comprendre plusieurs sujets en même temps et dans un laps de temps court. C’est ce que le monde professionnel demande aux ingénieurs aujourd’hui, de gérer et de comprendre plusieurs sujets en peu de temps et de prioriser pour n’aller qu’à l’essentiel. C’est le sérieux et l’assiduité dont vous faites preuve en prépa et en école qui vous préparent pour le monde professionnel et donc qui permettent au monde professionnel de vous faire confiance et de vous prendre au sérieux en tant qu’ingénieur. Après la prépa, j’ai intégré l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques (ENSIC) à Nancy, école spécialisée dans le génie des procédés. Au lieu de faire Erasmus, j’ai préféré faire ma dernière année d’école en alternance pour avoir un première longue expérience dans le monde industriel. J’ai donc fait mon alternance chez L’Oréal à Rambouillet en tant qu’apprentie process. Actuellement, après un an de CDD, je viens tout juste d’être embauchée en CDI chez Colgate-Palmolive à Compiègne en tant que Home Care Process Engineer. En quelques phrases, mon travail consiste à tout mettre en place en fabrication et au conditionnement pour intégrer les nouvelles formules à l’usine, à faire des essais à l’échelle industrielle en collaboration avec le département Ingénieries Nouvelles, à investiguer sur les non-conformités avec le service Qualité, à gérer les nettoyages et désinfections de nos installations et à les optimiser avec le laboratoire microbiologiste…
La prépa a été une expérience fortement enrichissante et qui de façon certaine crée par la suite une distinction sur le monde professionnel. Nous gagnons en effet de solides connaissances qui nous permettent de faire face à des situations complexes multiples et variées, nous développons également une certaine capacité de travail et de rigueur très appréciée par les recruteurs. L’apport de la prépa est également personnel, nous nous révélons à nous-même. Pour ma part, je suis content d’être passé par cette case qui postérieurement m’a ouvert de nombreuses portes ! Après la prépa j’ai intégré l’ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics) dans la filière GME (Génie Mécanique Electrique). En fin d’année, nous nous spécialisons dans un des domaines de la construction, dont le spectre de métiers est très large. Suite à mes études, je me suis tourné vers les métiers de l’immobilier. En ce sens, après l’ESTP, et en continuité avec mon stage de fin d’étude, j’ai été embauché en CDI au sein d’un cabinet de conseil en immobilier. J’occupais un poste de Responsable de Missions. Après un an et demi au sein de cette structure, j’ai décidé de compléter ma formation avec une composante axée finance et management. Je suis donc actuellement en alternance au sein de l’Université Paris-Dauphine (master 246 – Management de l’Immobilier). Mon contrat d’apprentissage s’effectue dans la société SwissLife REIM (Real Estate Investment Managers). J’occupe un poste d’Asset Manager Junior, en gros, gestion d’actifs.

 

Malika Ouiriemmi (promo 2013)

Aujourd’hui ingénieure de fabrication pour le groupe l’Oréal en France, j’ai la conviction que la classe préparatoire a été pour moi le passeport vers mon métier de rêve. Grâce à mon expérience en prépa à Balzac, j’ai pu développer ma rigueur, mon esprit de synthèse et des méthodes de travail et de gestion du temps que j’applique au quotidien dans mon travail actuel.

Jean-Rode Timolus (promo 2014)

La prépa a été une expérience fortement enrichissante et qui de façon certaine crée par la suite une distinction sur le monde professionnel. Nous gagnons en effet de solides connaissances qui nous permettent de faire face à des situations complexes multiples et variées, nous développons également une certaine capacité de travail et de rigueur très appréciée par les recruteurs.