Consignes d’été en Histoire

Lycée Honoré de Balzac
Classe préparatoire aux grands écoles, Lettres, première année, 2019-2020 

Cours d’histoire d’Anne-Laure Anizan, préparation d’été 

Trois des quatre périodes de l’histoire seront étudiées au cours de l’année d’hypokhâgne. Le programme débutera par une étude du Moyen Âge abordé sous l’angle de l’histoire religieuse : le chapitre « L’Église, une institution puissante en Occident (XIe-XIIIe siècle) » portera sur l’influence multiforme et grandissante de l’institution ecclésiastique au Moyen Âge central en Europe. Nous poursuivrons en histoire moderne avec le thème «La société française au XVIIe siècle » traité suivant une approche cette fois sociale et culturelle axée sur la vie de la noblesse à la cour de Versailles. La période contemporaine sera envisagée d’un point de vue de l’histoire politique. Le thème « Liberté, libertés en France au XIXe siècle » servira de fil conducteur à une réflexion sur le XIXe siècle. Les libertés politiques et religieuses seront particulièrement questionnées. La liberté accordée aux intellectuels et aux artistes conduira à envisager autrement le contexte libéral du XIXe siècle. 

Afin d’introduire ce programme, je vous demande, au cours de l’été, d’effectuer des visites de musées ou monuments : 

En rapport avec le sujet d’histoire médiévale,
• Musée de Cluny, Musée national du Moyen Âge 

Indispensable pour bien débuter l’année. Certes, le Musée est partiellement fermé pour travaux jusqu’en 2021. Pour autant, une partie des œuvres continue d’être exposée.

Avant votre visite, utilisez le site internet du musée qui offre de nombreuses ressources pour comprendre les collections et permet notamment d’observer les œuvres dites incontournables. Pendant votre visite, soyez particulièrement attentif à tout ce qui a trait aux aspects religieux, à la sculpture – statuaire, chapiteaux, diptyques et triptyques, plaques de reliures, crosses et crosserons -, aux vitraux, aux différents types de croix, aux reliquaires, monstrances, ostensoirs, patènes, ciboires, calices, aux différents types de livres de piété. Afin de conserver une trace de votre visite, prenez des notes, bien sûr. Retravaillez-les chez vous à l’aide de l’ouvrage cité au verso de cette fiche et du glossaire figurant sur le site du Musée. 

• Sainte-Chapelle
Avant votre visite, lisez sur le site du Musée de Cluny les explications données sur la Sainte-Chapelle. Attention, la Sainte-Chapelle est un haut lieu touristique parisien. Faites en sorte de la visiter pendant les périodes de la journée les moins fréquentées. Pendant votre visite de la Sainte- Chapelle, prenez des notes complémentaires. Des questions sur la Sainte-Chapelle seront intégrées au contrôle qui aura lieu la deuxième semaine après la rentrée (contexte de construction, objectif de la construction, type d’architecture…).

Pour poursuivre votre approche du premier thème, vous devrez également lire dans Jean Chélini, Histoire religieuse de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2012, l’avant-propos (p. 11-14) et l’introduction au vocabulaire usuel du christianisme (p. 15-34). 

Le contrôle de rentrée inclura des questions portant sur cet avant-propos. 

En lien cette fois avec le thème d’histoire moderne, 

• Château de Versailles 

Prévoyez une journée de visite.
Visitez les grands appartements, en vous attardant sur le programme iconographique de la Galerie des glaces. Visitez également le Grand Trianon (dont la galerie comportant des représentations des bosquets de Versailles). Promenez-vous dans les jardins, dans l’idéal en assistant aux grandes eaux musicales. 

• Au Louvre, les salles du département des objets d’art, « De Louis XIV à Louis XVI, un art de vivre à la française » en vous attardant sur tout ce qui a trait à l’époque de Louis XIV et celles des « peintures françaises du XVIIe siècle ». Rendez-vous également dans le département « Sculptures France XVIIe-XVIIIe siècles » pour admirer les œuvres de Coysevox et Girardon. 

Le contrôle de rentée ne portera pas sur la visite du Château de Versailles ni sur celle du Louvre qui peuvent donc éventuellement être faites après la rentrée pour ceux qui n’habiteraient pas en région parisienne.

En vous souhaitant un bel été.

Anne-Laure Anizan